L’élagage n’est pas seulement nécessaire pour insister sur le côté esthétique de l’arbre. Cette tâche doit être surtout accomplie pour des raisons de sécurité. L’opération consiste à débarrasser de branches superflues pour mieux réduire le développement envahissant d’un arbre. Ces dernières années, l’élagage est rendu obligatoire par la loi. Afin de le mener à bien, quelques informations cruciales doivent être bien retenues.

Le bon moment pour élaguer un arbre

L’élagage peut se réaliser en toutes saisons, néanmoins les effets ne sont pas forcément les mêmes pour les arbres. Si certains ne supportent pas d’être élagués pendant la saison froide, d’autres peuvent résister. Il s’avère alors important de choisir , car ce moment est crucial pour la survie des végétaux. Il faut donc se référer à la famille de la plante pour savoir quand élaguer exactement.

Généralement, le printemps n’est pas le meilleur moment pour élaguer un arbre. Pendant cette saison, les plantes sont en pleine montée de sève. Il n’y a rien de mieux que de demander conseil auprès d’un professionnel.

Les matériels d’élagage

Pour obtenir de meilleurs résultats, il est nécessaire de s’équiper des matériels adéquats. Il existe des dispositifs spécifiques qui sont conçus uniquement pour ce genre d’activité. Pour mieux tailler un arbre, une élagueuse constitue l’outil idéal. De multiples modèles sont disponibles au marché. Électrique, thermique ou à batterie, bon nombre d’élagueuses sont présentes et chacune détient un rôle précis et alors voici un guide pour bien choisir la meilleure élagueuse thermique. Une élagueuse sur perche est à titre d’illustration parfaite pour élaguer les branches en hauteur. Cet équipement vous rend un grand service pour atteindre aisément les zones difficilement accessibles.

Si vous souhaitez vous munir d’un matériel de coupe plus performant, il n’y a rien de tel que de recourir à une tronçonneuse. Cet appareil peut s’avérer plus pratique et efficace pour mieux tailler un arbre. Même s’il est notamment utilisé par les professionnels, les particuliers peuvent aussi en bénéficier.

Les différents types de travaux d’élagages

L’élagage ornemental

Comme son nom l’indique, ce type d’élagage met l’accent sur l’aspect esthétique de la plante. Mais ce n’est pas tout, l’activité vise aussi à élaguer les branches pour que la forme générale de l’arbre s’adapte aux diverses contraintes environnementales. Il faut par exemple tailler des branches qui dépassent chez le voisinage ou qui gênent la route.

L’élagage sylvicole

Cette action est surtout nécessaire pour augmenter la valeur commerciale du bois. Pour la mener à bien, il faut remonter la couronne de la plante. Le but tient à réduire le développement des nœuds qui se forment à l’intersection des branches.

L’élagage fruitier

L’élagage vise à optimiser la production de fruits d’un arbre. Ce type d’activité est très pratiqué par les agriculteurs pour obtenir la meilleure récolte.

Les équipements de protection

Quel que soit le type d’élagage, il reste obligatoire de bien s’équiper pour éviter les éventuels accidents. Il faut alors porter une veste de protection, un casque de sécurité, des gants et chaussures de sécurité.

En bref, l’élagage d’un arbre est une activité délicate. Pour avoir un meilleur résultat, il est nécessaire de suivre les conseils évoqués ci-dessus.